L'île d'Ouessant

Vous souhaitez visiter une île bretonne ? pourquoi ne pas partir à la journée en excursion à Ouessant. Située à 25 km de la côte, l’île d’Ouessant est la terre la plus occidentale de la France métropolitaine. Vous y découvrirez une petite Irlande à l’habitat clairsemé. L’essentiel de la vie se concentre autour de l’église du bourg de Lampaul. La recette ouessantine : rideaux au crochet, volets bleus, girouettes d’Ouessant, murets en pierre sèche, moutons noirs, moulins, phares… Vous vous demandez comment visiter Ouessant à la journée ? Les solutions ne manquent pas ! Vous pouvez faire de la randonnée, parcourir l’île d’Ouessant à vélo ou vous laisser guider par les îliens dans la découverte de leur île.

Aller à Ouessant

L’île d’Ouessant ou l’île du bout du monde, elle est également surnommée l’île sentinelle. Cette île bretonne est accessible toute l’année au départ du port du Conquet. La compagnie Penn Ar Bed assure une liaison quotidiennement en été comme en hiver. A partir du mois d’avril la compagnie Finist’mer met en place des bateaux supplémentaires au départ du Conquet ou du port de Lanildut.

Vous pouvez embarquer votre vélo sur certains bateaux et uniquement au départ du Conquet.

Informations à propos des parkings du Conquet

Le Stiff, le port d'arrivée d'Ouessant

Ouessant est une île aux allures sauvages. Vous débarquerez au port du stiff qui est plutôt austère et entouré de hautes falaises sombres. Pourquoi ne pas monter directement au point culminant de l’île. A 63 mètres de hauteur, le phare du Stiff surplombe le port. De là, Sous vos yeux se dévoile l’île d’Ouessant : le clocher de l’église de Lampaul est situé à un peu plus de 4 kilomètres. Au départ du port du Stiff, un service de cars assure le transport des voyageurs. Ils vous déposeront près de l’église au bourg, où vous trouverez toutes les commodités d’un petit village.

Port du Stiff Ouessant

Randonner à Ouessant

Le tour de l’île présente un parcours d’environ 38 km exclusivement réservé aux piétons. Ajoncs, bruyère, pelouse rase, falaises, côte déchiquetée, phares, moulins, plages de sable fin, murets de pierres sèches, moutons noirs … Autant de patrimoine naturel et culturel à découvrir ! En excursion à la journée, il existe au choix, quatre itinéraires de randonnées labélisées par la Fédération française de randonnées.  

Visiter Ouessant à Vélo

Le vélo est un excellent moyen de découvrir l’île, vous emprunterez les routes et les chemins vicinaux qui la sillonnent et vous vous rendrez rapidement d’une pointe à une autre. Vous pouvez également emmener votre propre vélo. Certains bateaux le permettent, renseignez-vous au moment de l’achat de vos billets. Attention, si vous partez à la journée, il est plus économique de louer un vélo sur place. Carriole, tandem, vélo suiveur, vélo électrique une large gamme s’offre à vous. Ne manquez pas les guides « promenade à vélo » vendu par l’office de tourisme d’Ouessant. Ils sont très pratiques !

Nos contacts : La bicyclette, Ouessancycles

Visite guidée de l’île d’Ouessant

Pour ceux qui ne veulent rien manquer !  Voici la formule idéale : en minibus de 8 places ou en minicars de 15 ou 30 places, vous serez pris en charge dès votre arrivée au port. Vous découvrirez une île sauvage et mystérieuse au côté de guides locaux tous originaires de l’île.  

Nos contacts : Eussa découverte, Ouessant évasion

Les phares d’Ouessant

L’île aux phares ! Ouessant est cernée de cinq phares dont deux en mer, le pharedela Jument et celui de Kéréon. Le phare du Creac’h, le plus puissant d’Europe, illuminera vos balades nocturnes. Si vous avez la chance de passer la nuit à Ouessant, je vous conseille de vous rendre au pied de celui-ci. Le spectacle est grandiose, dans une ambiance mystique, les faisceaux balayent la lande et l’horizon. Le phare du Stiff, le plus ancien, est visitable tous les jours d’avril à septembre.

La spécialité ouessantine

La spécialité ici, c’est le Ragoût d’agneau cuit sous la motte. Un mode de cuisson qui doit ses origines à l’une des particularités de l’île : il n’y a pas d’arbres donc pas de bois. Les îliens ont remplacé le bois par des mottes de pelouse rase et les ajoncs. Le ragoût cuisait tranquillement à l‘étouffé alors qu’ils s’affairaient au champ. Les restaurants ne manquent pas en saison : crêperies, restaurants rapides ou traditionnels. Hors saison mieux vaut bien se renseigner sur les restaurants qui sont ouverts et réserver avant de partir !

Se loger à Ouessant

Chambres d’hôtes, gîtes, hôtels, auberges de jeunesse. Mon conseil, le site internet de l’office de tourisme d’Ouessant est très pratique : www.ot-ouessant.fr

A voir à Ouessant

  • Le musée des phares et balises
  • L’écomusée du Niou
  • Visite du phare du stiff