Les menhirs de Kergadiou sont situés sur la commune de Plourin. Ils datent de 3000 ans avant notre ère. L'un d'entre eux est couché. Avec 8,75 mètres de hauteur, le menhir dressé est le deuxième plus haut menhir de Bretagne après celui de Kerloas. Il font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 25 septembre 1883.

 

Dimensions

Le menhir dressé mesure 8,75 mètres. Celui qui est incliné, 9,20 mètres. 

La légende

La légende veut que le menhir dressé fut volé en Irlande à une vieille sorcière qui, furieuse, lança un second menhir en direction du premier. Le but fut manqué et le menhir se coucha dans la terre. 

« Une dame de Grande Bretagne, émigrée en Armorique, avait rapporté dans son tablier de soie la superbe pierre qui s'érige maintenant sur les hauteurs de Kergadiou. Cette pierre, elle l'avait volée à une vieille sorcière qui, bien entendu, fut furieuse de ce larcin. On l'entendait dans toute l'Armorique :

- Ah, ton vol ne te profitera pas ! Cette pierre, je la briserai, je la pulvériserai !

De rage, elle arracha un autre immense bloc qui se trouvait à sa portée, et d'un seul effort, elle le lança à travers l'espace dans la direction de Kergadiou. Manquant son objectif de quelques dizaines de mètres, son projectile se serait fiché en terre tel qu'on peut encore le voir aujourd'hui.»

Légende collectée par M.Taburet en 1925 et rapportée par Louis Le Guennec dans Le Finistère monumental

La réalité... supposée

L'inclinaison du menhir serait le fait de fidèles chrétiens qui voulaient évangéliser le pays et retirer les signes des croyances anciennes celtes. Des vestiges enfouis et des traces de chantiers mégalithiques ont été mis au jour dans les parages.

Visite libre toute l’année

(Les menhirs se trouvent sur un terrain cultivé. Attention aux cultures... ou aux vaches !)