Météo & marées
Crêpe beurre, sucre, citron

GOURMANDISES

Crêpes à volonté

Terre de saveurs, que serait l’Iroise sans ses crêpes ? Au blé noir ou froment, elles représentent la gourmandise bretonne !

RÉGALEZ-VOUS

Crêpes à volonté !

Gourmandises du Pays d'Iroise

Impossible d’y échapper, elles sont à chaque coin de rue en Bretagne : les crêperies ! Ici, on déguste les crêpes toute l’année, sur le pouce ou en famille, « kraz » ou « soupig », à la farine de froment ou au blé noir. Nous vous invitons à plonger dans l’un des symboles gastronomiques les plus populaires de la région !

TERROIR

La crêpe de blé noir

Typiquement bretonne

Doit-on dire blé noir ou sarrasin ? C’est la même chose ! Le blé noir est tout simplement le nom donné à la farine de sarrasin (terme qui, quant à lui, désigne la plante), pour sa couleur grise.

La crêpe de blé noir a un goût plus marqué, avec une pointe d’acidité. Traditionnellement, ce sont les crêpes salées qui sont garnies sur du blé noir, mais on vous conseille tout de même de tester la crêpe blé noir / chocolat : un délice ! Et il n’y a pas que dans les crêpes que l’on retrouve le blé noir ! C’est par exemple une composante essentielle de la recette du Kig Ha Farz, plat traditionnel du Léon.

Crêpe blé noir
©Louise de Bretagne
crêpes

GOURMANDISE

La crêpe de froment

À toute heure de la journée !

Les crêpes de froment se dégustent en toutes occasions. Au petit déjeuner, la crêpe se tartine de beurre, de confiture… ou des deux pour les plus « lichous » (gourmands). Le midi ou le soir, elle vient en dessert après les crêpes de blé noir. Enfin, au goûter ou en cas de petite faim dans la journée, assis ou debout, simplement au beurre et au sucre, ou ultra gourmande aux pommes caramélisées, voire flambée au lambig !

La crêpe de froment, c’est aussi le souvenir de goûters, les mercredis après-midi chez nos grands-mères bretonnes. La crêpe avait tout juste le temps de quitter la bilig, le beurre encore brûlant, qu’elle était déjà dévorée !

Crêpe bilig
Bilig crêpes

La crêpe stimule les sens. D’abord, c’est le bruit caractéristique de la louche de pâte qu’on dépose sur la bilig, suivie du geste presque hypnotique : le tournage, parfaitement maîtrisé, pour former une crêpe suffisamment fine mais sans aucun trou : tout un art ! Puis, c’est l’irrésistible odeur du beurre qui vient vous titiller les narines. Et enfin : le goût merveilleux, le moelleux ou le craquant, la gourmandise à l’état brut et l’explosion des saveurs en bouche !

bolée cidre crêpes

BOLÉE

Tchin !

Et on boit quoi avec ça ?

Pour apprécier au mieux vos crêpes, commandez un cidre brut ou demi-sec servi dans une bolée, ou un jus de pommes. 

BONNES ADRESSES

Crêperies en Iroise

Vous en avez l’eau à la bouche ? Découvrez notre sélection de crêperies en Pays d’Iroise et laissez-vous séduire par les spécialités de chacune d’entre elles !

Recette

La recette des crêpes est simple : farine de sarrasin, eau, sel pour la crêpe de blé noir. On y ajoute du lait, des œufs, du sucre et de la vanille pour la version sucrée à la farine de froment. On la cuit sur la « bilig », une plaque de fonte chauffée au gaz ou, plus fréquemment, à l’électricité.

Comment venir ?
M’y rendre avec Google Maps