Météo & marées
Le phare de Kermorvan

ESCALE AUTHENTIQUE

Le Conquet, Trébabu

Vous pourrez selon vos envies, découvrir la ville et son patrimoine, profiter des plages, vous promener le long des côtes et dans la compagne environnante jusqu’aux vallons romantiques de Trébabu. Au coucher du soleil, spectacle féérique garanti, grâce au ballet des phares ou des feux en mer.

INCONTOURNABLE

Le Conquet et ses alentours

Le charme au rendez-vous

Les ruelles pentues descendent vers les vieux quais et offrent des points de vue sur la mer. Quelques très belles maisons rappellent le riche passé de ce port animé, rythmé par les retours de pêche et le trafic des navettes pour les îles de Molène et Ouessant.

le port patrimonial du Conquet
Le port du Conquet
Le patrimoine du port du Conquet
Le Conquet centre-ville

HISTOIRE & CULTURE

Une balade dans le temps

Ville riche et prospère dès le Xème siècle, Le Conquet a maintes fois reçu la visite des Normands ou des Anglais. Son glorieux passé maritime est présent dans toute la ville, dans ses pierres, dans ses maisons surnommées « maisons anglaises » ou « Maison du Lion d’Or» dans son vieux port, dans ses commerces…

Le quai du Drellac’h et la corniche du Drellac’h ont aussi conservé quelques demeures construites par des bourgeois, négociants ou armateurs aux époques les plus prospères du commerce maritime du Conquet dont la « Maison des Seigneurs ». Dix panneaux explicatifs en lave émaillée jalonnent la ville pour vous faire découvrir le patrimoine historique et culturel du Conquet. 

ARTISTES & GALERIES

Le rendez-vous des artistes & des artisans

La petite ville du Conquet est particulièrement dynamique, de nombreux commerces et restaurateurs en font un lieu attractif : épicerie fine, magasins de souvenirs ou de vêtements… et galeries d’art se partagent les pas de portes. En toute saison, venez découvrir le talent des artistes locaux.

Plateau de Fruits de mer

TÉMOIGNAGE

Le mardi, c’est jour de marché !

Sur la place de Llandelo, le commerce bat son plein : fromagers, poissonniers, producteurs de fruits et légumes… C'est ici que j’ai découvert la saucisse de Molène !

LIKE A LOCAL

Le Conquet, port de pêche

rendez-vous à la criée !

À ne pas rater, le retour de pêche des nombreux fileyeurs, caseyeurs et ligneurs en fin de journée… Pas une minute à perdre, l’étal est rapidement installé, la vente à la criée peut commencer. On ne peut pas rêver de poisson plus frais ! L’occasion de vivre un moment privilégié à la rencontre des habitants. La flottille composée de 40 bateaux en fait le second port de pêche français pour la pêche au tourteau.

Bateau de pêche du Conquet
Le port de Pêche du Conquet
transport pour Molene

ÉVASION

Départ pour les îles

Molène et Ouessant

En toute saison, le port s’anime au gré des départs et des arrivées des navettes pour les îles de Molène et Ouessant. La compagnie Penn ar Bed effectue des rotations hebdomadaires 7J/7 toute l’année, tandis que la Finist’Mer vient en renfort dès la belle saison. Il est également possible d’embarquer sur des vedettes à la découverte des îles, de la faune et de la flore du Parc Naturel Marin d’Iroise.

NATURE

Les Blancs Sablons

entre vagues et dunes

Direction la passerelle du croaë (passerelle piétonne) pour une balade vers la presqu’île de Kermorvan, son phare et le site dunaire de la plus grande plage du Pays d’Iroise : Les Blancs Sablons. Là-bas, baigneurs, surfeurs et kite surfeurs se partagent un terrain de jeu de toute beauté.

 

 

La plage des Blancs Sablons au Conquet
©Franck Gicquiaud

NATURE

La presqu’île de Kermorvan

ou la déconnexion à deux pas du Conquet !

Profitez d’une belle journée ensoleillée, chaussez de bonnes chaussures. L’îlot offre quelques vues imprenables sur le port du Conquet, sur les îles de Molène et Ouessant ou sur la vaste baie des blancs sablons. Quel plaisir de s’y balader. Vos pas vous mèneront au fort de l’îlette, au phare emblématique de Kermorvan au bout de sa pointe rocheuse et pourquoi pas à la plage de porz Pabu, unique plage de la presqu’île.  

Soyez attentifs, au large, dans les courants, il n’est pas rare d’apercevoir des dauphins joueurs ou des phoques en quête de poissons.

 

La presqu'ile de Kermorvan

SENTINELLE

Le phare de Kermorvan

Phare à terre le plus à l'ouest

L’ascension est rapide, il est presque deux fois moins haut que les phares de Trezien ou Saint-Mathieu. Sa particularité ? Sa tour carrée abrite les pièces d’habitation des anciens gardiens de phare. D’ici, vous avez une sensation de bout du monde. Sur le chemin de ronde, le vue est unique, de la pointe Saint-Mathieu à la pointe de Corsen, vous ne serez jamais aussi près des redoutables courants du chenal du Four. Pas question de rater l’heure de la marée sous peine de devoir passer son chemin.

 

le phare de Kermorvan

NATURE

La Ria du Conquet

vaste pré salé, paradis des oiseaux

A l’automne, en hiver et au printemps, de nombreux oiseaux migrateurs y font escale à l’abri des vents dominants. Des postes d’observation sont à votre disposition le long d’un parcours ornithologique. Soyez discrets et ouvrez l’œil ! Courlis cendrés, spatules blanches, hérons cendrés, tournepierre à collier, chevaliers gambettes, huitriers-pies, tadornes de belon et autres bécasseaux nichent ou fréquentent la ria selon les saisons.

La ria du Conquet
©Thibault Poriel
Spatule

NATURE

Le bois de Lanfeust

ici, le temps semble suspendu

Direction le fond de la ria, où les rives de l’étang de Kerjean, très boisées, laissent présager de belles balades. Les petites routes de campagne et les chemins creux de Trébabu vous mèneront au moulin d’en bas, à l’ancien Moulin de Kerléo ou à la Chapelle Notre-Dame-du-Val (Itron-Varia-an-Traon).

Comment venir ?
M’y rendre avec Google Maps